Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 10:17
Cascades de Kouang

Cascades de Kouang

L'actualité est bien triste mais n'est-ce pas le propre de l'actualité justement de nous rappeler l'absurdité de la vie comme l'a évoqué Camus...

Pourtant, l'auteur n'invitait pas à la résignation mais à la révolte afin de tirer le meilleur de la vie, comme une conjuration face à la mort.

Cependant, tout le monde ne semble pas, hélas, avoir cette lecture de l'existence...

Comment à 28 ans, alors que l'on réalise son rêve, celui de voler, peut-on choisir de rejoindre le ciel ?

Personne ne détient la réponse, même si la psychiatrie peut donner des pistes.

Le cerveau reste particulièrement hermétique dans certains cas même si des travaux nous annoncent que l'on pourrait déterminer de façon précise le risque de passage à l'acte voir

http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Psycho/Suicide-predire-le-risque-a-partir-d-une-simple-prise-de-sanghttp://

Au-delà, de l'aspect scientifique, la philosophie ou la religion dans une certaine mesure, peuvent offrir des raisons de ne pas commettre l'irréparable.

Le sens de la vie est pour certains si évident et pour d'autres si obscure, que cela relève d'une réelle épreuve afin de dissiper les ténèbres qui peuvent obscurcir les idées.

D'ailleurs finalement, n'est-ce pas de trop penser que naît le difficulté...

Les animaux ne semble pas affectés par le suicide ?

voirhttp://planete.gaia.free.fr/animal/ethologie/suicide.chez.animaux.html

Dans tous les cas, prendre cette décision qui relève d'un acte personnel est terrible pour la famille, les proches.

Ils ignoraient tout du projet de leur proche et la douleur est d'autant plus grande car ils n'y étaient pas préparés !

Alors, même s'il est difficile d'agir en amont, il convient de rester à l'écoute de l'autre, adulte ou enfant.

Voir aussihttp://www.info-depression.fr/?page=liens_utiles

Dans notre société de plus en plus virtuelle, ou les écrans ont tendance à remplacer un peu trop les humains, il convient à redonner de l'humain à l'humain car nous sommes des êtres sociaux avant tout !

Je pense en ce moment aux familles touchées par le crash aérien de l'A320...

Vous trouverez aussi ci-dessous quelques sites sur le sujet :

http://www.suicide-ecoute.fr/equipe.php

http://www.ra-sante.com/suicide-adolescent-conseils-psychologue-8817.html

http://www.sepia.asso.fr/asso01.html

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag0131/dossier/ps_6432_suicide_seniors_indifference.htm

Dans tous les cas, si vous vous posez des questions, n'hésitez pas à en parler autour de vous.

En parler c'est déjà une manifestation de vie...

Pat.

Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage ! A. Schweitzer.

Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage ! A. Schweitzer.

Partager cet article

7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 10:07
Cher piéton

Un tué sur la route sur sept est un piéton ! (465 tués et 4 199 hospitalisés en 2013, chiffres Sécurité routière)

Les moins de 14 ans et les plus de 65 ans représentent 40 % des tués !

Comment protéger les plus faibles ?

La loi pourtant a été renforcée pour rendre le piéton prioritaire :

Les conducteurs de véhicules ont l’obligation de céder le passage aux piétons, dès lors que ceux-ci sont «régulièrement engagés sur la chaussée» (art. R.415-11).
L’article R.412-6 précise aussi que le conducteur « doit, à tout moment, adopter un comportement prudent et respectueux envers les autres usagers des voies ouvertes à la circulation. Il doit notamment faire preuve d’une prudence accrue à l’égard des usagers les plus vulnérables ». C’est le « principe de prudence à l’égard de l’usager vulnérable », adopté en juillet 2008, dans le cadre de la démarche « code de la rue ».

Mais voilà, le conducteur fait parfois ce qu'il veut, pressé par le temps, faisant preuve d'inattention ou tout simplement irrespectueux, il va commettre l'irréparable...

Car le piéton, lui, demeure le plus vulnérable, car son imprudence ou son inattention aussi l'expose mais plus funestement !

Bien sûr, le piéton reste soumis au respect des règles qui le concerne :

  • S’il existe un passage pour piétons à moins de 50 mètres, vous devez l’utiliser (art. R412-37).
  • S’il n’existe pas de passage, vous devez traverser selon un axe perpendiculaire à la chaussée (art. R412-39).
  • Aux intersections à proximité desquelles il n’existe pas de passage pour piétons, vous devez traverser la chaussée en prolongement du trottoir (pas de traversée en diagonale) (art. R412-37).
  • Vous ne devez traverser qu’après vous être assuré de pouvoir le faire « sans risque, en fonction de la visibilité, de la distance et de la vitesse des véhicules » (art. R.412-37)
  • Lorsque la traversée de la chaussée est réglée par un feu de signalisation, vous ne devez vous engager que lorsque le feu est au vert pour les piétons.

Tout piéton ne respectant pas ces dispositions encourt une amende forfaitaire de 4€.

Il faut l'avouer, il y a peu de piétons verbalisés pour ne pas avoir respecter la loi !

Dans tous les cas, nous avons tous à y gagner en faisant plus attention aux autres, aux plus fragiles, car une vie, ça n'a pas de prix et surtout s'il est question de gagner quelques seconde dans sa journée...

Voir aussi http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-conseils/Toutes-les-fiches-conseils/Modes-de-deplacement/Pietons

Pat.

Partager cet article

19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 15:24
Marianne
Marianne

On doit cette citation à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, plus connu sous le simple patronyme de Talleyrand.

Cette personnalité s'est illustré sous le règne de Louis XV et Louis Philippe (entre 1754 et 1838).

Aujourd'hui, hélas, nous avons, nous citoyens, pourtant l'impression que c'est ce qui est excessif qui détient le dernier mot...

Que c'est celui qui se fait le plus entendre ou qui parle le plus fort qui à raison !

Il en est de même avec ces actes qui émaillent l'actualité (Massacre de "Charlie", attentat déjoué et fusillade au Danemark, tombes et cimetières saccagés...) au depuis ces derniers jours et leurs implications dans l'atmosphère ambiante.

Partout, on s'élève, on dénonce, on critique et on propose des améliorations à juste titre mais finalement, ne fait-on pas une publicité à ceux qui tapis dans l'ombre sont prêts à ce faire entendre encore plus fort, encore plus cruellement...

La réponse, les réponses ne sont pas si évidentes et cela passe parfois par un accompagnement de l'information car parfois livrer brut des images, des mots, peuvent ajouter à une forme d'hystérie collective !

On comprends le besoin d'informer mais il ne faudrait pas sans le vouloir déformer au risque d'attiser et d'opposer les gens les uns aux autres.

Réagir dans l'instant, c'est aussi faire passer l'émotion avant la raison !

Dépassionner, expliquer, accompagner vers un climat plus apaisé n'est-ce pas un préalable pour commencer à comprendre ce qui c'est passer afin de prévenir autant que possible ?

Maintenant l'information est en continue et partout, il devient important alors d'éduquer, de rendre les consciences en mesure de faire la part des choses, de développer l'esprit critique et d'ainsi favoriser la prise de recul.

Bien sûr, cela peut prendre du temps et demande des moyens, déjà dans la façon de traiter l'information, de la restituer et des canaux de distributions, la presse ayant sont contrôle, sa ligne éditoriale, contrairement au vaste monde d'Internet et de ses multiples plateformes.

Même sur le net et surtout sur le net, sachez croiser les sources, vérifiez les informations, ne vous laissez pas influencer !

Voir aussi http://www.crijrhonealpes.fr/france/POINTCYB/publication/Internet-et-numerique.html/typeid-62

http://www.internetsanscrainte.fr/s-informer/comment-bien-utiliser-moteurs-recherche

Site pédagogique sur la recherche sur le Web

Pat.

Partager cet article

4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 16:55
Ruban rose
Ruban rose

Voilà une nouvelle, qui si elle est confirmée, constituera à la fois un espoir formidable pour de nombreux malades mais aussi pour l'humanité toute entière...

En effet, une équipe du Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Besançon vient de mettre au point un vaccin anticancer "Universel" !

Ce vaccin est dit "universel" car il cible la "télomérase"*, une enzyme qui confère un pouvoir d'immortalité aux cellules cancéreuse et que l'on retrouve dans la plupart des cancers.

Ce médicament appelé l'UCPVax, précise le professeur "va stimuler l'immunité du patient" !

Voir plus de détails icihttp://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150203.OBS1524/cancer-un-vaccin-universel-va-etre-teste-chez-l-homme.html

Le traitement va être testé sur 54 patients dès juin 2015 pour une durée de 3 ans.

La science avance...

Pat.

*http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/biologie-telomerase-11532/

Partager cet article

14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 17:34
Colombe de paix
Colombe de paix

Charlie : c'était avant tout des femmes et des hommes.

Il en est de même pour les autres victimes, elles n'avaient pas choisi de mourir maintenant.

Si l'on accepte que Dieu donne et que Dieu reprend, ce n'est pas aux hommes de se substituer à lui et ce quel qu'en soit son nom !

Tout le monde peut et doit se sentir touché par ce qui s'est passé car tout le monde peut être victime des agissements de terroristes qui vénèrent plus la mort que la vie...

La vie est ce qu'il y a de plus précieux...

La religion, les religions permettent aux êtres que nous sommes, femmes, hommes, d'être meilleurs.

Comment au nom de Dieu, peut-on tuer son prochain ?

Comment des êtres intelligents, dotés de conscience peuvent commettre ces crimes ?

Dessinateurs, journalistes, policiers, toutes les personnes qui sont tombées sous les balles des meurtriers, ici en France mais aussi les autres, tous les autres qui sont exécutées ailleurs, Mali, Afghanistan, Syrie...

Les religions ne disent-elles pas que nous sommes les enfants de Dieu, tous les enfants ?

Le message n'est-il pas l'amour ?

Le chemin n'est-il pas la voie qui mène à la lumière ?

Là, des hommes au nom de Dieu propagent la mort, la désolation et drape notre monde d'un voile noir et de ténèbres...

Ces derniers jours, des femmes, des hommes et des enfants ont fait le choix de manifester leur envie de dire oui à la liberté, oui à la paix et oui à la vie !

La liberté de s'exprimer sans crainte, l'envie de vivre en paix et la volonté de respecter les autres sans condition aucune !

Nul doute que tout là-haut cette clameur a été entendue...

Il reste aux hommes de bonne volonté et partout à faire ce même choix et l'humanité toute entière en sera grandie !

Aimer Dieu, c'est aimer la vie et les autres !

Tuer, c'est choisir le mal et s'éloigner du divin !

Quelques liens pour méditer :

http://www.religionspourlapaix.org/

http://unesdoc.unesco.org/images/0011/001134/113455fo.pdf

http://www.rencontredesreligionspourlapaix.org/

http://www.buddhaline.net/La-paix-entre-les-religions

Pat.

Partager cet article

24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 16:21
Père Noël
Père Noël

Voilà, c'est le réveillon de Noël et dans quelques heures Noël...

Cette grande fête est désormais célébrer un peu partout et sur tous les continents.

Au-delà de la dimension commerciale et de la consommation poussée au maximum, c'est aussi un moment de partage et de joie.

Si un moment de l'année devrait rapproché les hommes, celui-là constitue un temps fort pour montrer qu'autour d'un événement la communauté humaine peut se retrouver et affirmer des valeurs de partage, d'amour et de solidarité.

Vive la magie de Noël et que la paix soit sur les hommes de bonne volonté !

BON ET JOYEUX NOEL A TOUS !

Pat.

Partager cet article

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 11:40
Paysage de neige
Paysage de neige

Il est un mal répandu qui survient entre l'automne et l'hiver, une faiblesse qui peu à peu s'installe et le quotidien qui semble plus difficile...

Tous les ans, c'est la même chose, avec les saisons qui comportent le moins d'ensoleillement, c'est le retour de la dépression saisonnière, appelée aussi trouble affectif saisonnier.

Au Canada, elle toucherait 18 % de la population et entre 3 % et 10 % des gens des pays nordiques !

En France, nous serions jusqu'à 15 % à en souffrir !

Liée au manque de lumière naturelle, cette forme de dépression se traduit par un manque d'énergie et un moral plus fragile rendant le quotidien plus difficile.

Tout le monde n'est pas touché et les cas les plus nombreux se trouvent parmi les femmes.

C'est en 1984 que le psychiatre Rosenthal a mis en évidence le lien entre lumière et dépression.

C'est lui qui a définit la dépression saisonnière.

La lumière joue un rôle important dans l'horloge biologique interne et celle-ci contrôle plusieurs fonctions du corps suivant des rythmes bien précis.

Cela intervient aussi dans les cycles d'éveil et de sommeil et la sécrétions d'hormones au cours de la journée.

Ces dérèglements sont suffisamment important pour créer des symptômes liés à la dépression.

Pour plus d'informations :

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/principales_maladies/ps_2560_depression_saison.htm

http://sante.journaldesfemmes.com/focus/0312forme.shtml

https://www.cmha.ca/fr/mental_health/trouble-affectif-saisonnier/

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=deprime-hiver

La marche, la musique, une alimentation riche en vitamines et pour les plus fortunés, la luminothérapie, peuvent aider à mieux faire face et retrouver le chemin de la lumière...

Pat.

Partager cet article

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 10:06

La place Séraucourt à Bourges aménagée depuis 1693, située en bordure des remparts Philippe Auguste.

C'est une belle place, la plus grande de la ville de Bourges : 425 mètres de long par 80 mètres de large qui est aujourd'hui l'objet d'un combat...

Des fouilles archéologiques doivent être réalisées et il a été décidé de coupé une bonne partie des arbres de cette place !

Plus de 80 arbres devaient être ainsi sacrifiés au nom de l'histoire mais c'était sans compter la mobilisation d'amoureux de la nature et de ces majestueux arbres...

En effet, des militants ont décidé de s'opposer à l'abattage par divers actions afin de bloquer le début des travaux.

Ces derniers aidés par d'autres, notamment plus jeunes, qui venaient dénoncer la démolition de leur skatepark sans aucune concertation au préalable !

Un groupe a aussi été reçu le lundi 18 novembre en préfecture afin de trouver une solution.

Cette belle place a été en son temps, en 1944, le lieu de l'annonce d'ailleurs d'une importante proclamation : celle de la libération !

Espérons qu'une solution pourra être trouvée afin de préserver ce poumon vert de la ville et préserver ainsi des arbres qui furent le témoin de l'Histoire de la ville comme les objets qui pourraient d'ailleurs être découverts dans le cadre des fouilles.

Pat.

Voir aussi http://www.berry-passion.com/bourges_et_histoire.htm

Arbres de la place Séraucourt à Bourges

Arbres de la place Séraucourt à Bourges

Partager cet article

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 17:15
Si tous les oiseaux disparaissaient...

Les chiffres sont terribles : 421 millions d'oiseaux en moins en 30 ans !

Ces éléments sont le résultat d'une étude publiée par le journal scientifique Ecology Letters.

Ce déclin enregistré peut notamment touché 90% de certaines espèces : perdrix grise, alouette des champs, moineau, étourneau...

144 espèces ont ainsi été analysées et cela, dans 25 pays européens.

L'étude a été rendue possible grâce à la participation en général de nombreux observateurs bénévoles.

La réalité dépasse cependant ce que les scientifiques pouvaient imaginés !

« C'est un avertissement qui vaut pour toute la faune européenne. La manière dont nous gérons l'environnement est insoutenable pour nos espèces les plus communes », explique Richard Gregory, de la Société royale pour la protection des oiseaux, qui a codirigé l'étude.

En effet, la Terre a perdu la moitié de ses animaux sauvages en 40 ans !

Pour les oiseaux en tout cas, on peut fournir quelques explications :

- la modification du milieu : urbanisation, déboisement...

- les activités humaines : barrières créées par l'homme, pollution, utilisation de pesticides...

- la chasse

La liste, hélas, pourrait d'ailleurs s'allonger !

Pour plus d'informations sur le sujet :

http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Regression/Causes-disparition.html

http://www.uicn.fr/IMG/pdf/Liste_rouge_France_Oiseaux_de_metropole.pdf

http://www.notre-planete.info/actualites/2016-oiseaux_danger_extinction

Il est encore temps peut-être d'agir et chacun a son rôle à jouer...

Pat.

Partager cet article

10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 12:36
Octobre rose 2014
Octobre rose 2014

Ce mois d'octobre est, comme depuis 21 ans maintenant, dédié au dépistage du cancer du sein.

Cette terrible maladie touchera 1 femme sur 8 mais aussi, on le sait moins, 1% de la population masculine !

Femme ou homme, c'est aussi des familles, mère, compagne, soeur et proches qui vont être durement touchés par ce mal.

La médecine a réalisé de grands progrès pour soigner durablement les patients mais aussi afin d'améliorer la prise en charge plus globalement des malades après la guérison notamment.

Sur les 52 000 nouveaux cas dépistés en France chaque année, 84% sont toujours en vie 5 ans après le diagnostic.

La tumorectomie*, chirurgie conservatrice, permet d'enlever une tumeur d'une taille habituellement inférieur à 3 cm et de conserver ainsi le sein.

*http://www.senosphere.com/traitements/chirurgie/tumorectomie/

Cela est aussi très important pour le moral du patient.

Dans ce combat contre la maladie le dépistage est l'arme la plus efficace, sachez qu'il faut 5 années pour qu'une tumeur atteigne 1 mm, plus ou moins 2 ans en plus pour qu'elle fasse 5 mm et en 1 ou 2 années supplémentaires elle atteindra 2 cm.

Alors il faut en parler...

Durant tout ce mois d'octobre grâce à l'association "Le Cancer du sein, parlons-en !", des manifestations sont programmées pour mieux connaître le maladie et se faire dépister.

voirhttp://www.cancerdusein.org/octobre-rose/octobre-rose

Nous avons tous à gagner à s'informer, que se soit pour nous, notre famille, nos amis mais aussi pour avoir un autre regard sur celles qui luttent ou ont déjà lutté et sont guéries mais aimeraient simplement que nous comprenions un peu mieux ce qu'elles ont vécu...

Bon courage à toutes et tous !

Pat.

Partager cet article

Articles Récents

Liens