Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 11:40
Paysage de neige
Paysage de neige

Il est un mal répandu qui survient entre l'automne et l'hiver, une faiblesse qui peu à peu s'installe et le quotidien qui semble plus difficile...

Tous les ans, c'est la même chose, avec les saisons qui comportent le moins d'ensoleillement, c'est le retour de la dépression saisonnière, appelée aussi trouble affectif saisonnier.

Au Canada, elle toucherait 18 % de la population et entre 3 % et 10 % des gens des pays nordiques !

En France, nous serions jusqu'à 15 % à en souffrir !

Liée au manque de lumière naturelle, cette forme de dépression se traduit par un manque d'énergie et un moral plus fragile rendant le quotidien plus difficile.

Tout le monde n'est pas touché et les cas les plus nombreux se trouvent parmi les femmes.

C'est en 1984 que le psychiatre Rosenthal a mis en évidence le lien entre lumière et dépression.

C'est lui qui a définit la dépression saisonnière.

La lumière joue un rôle important dans l'horloge biologique interne et celle-ci contrôle plusieurs fonctions du corps suivant des rythmes bien précis.

Cela intervient aussi dans les cycles d'éveil et de sommeil et la sécrétions d'hormones au cours de la journée.

Ces dérèglements sont suffisamment important pour créer des symptômes liés à la dépression.

Pour plus d'informations :

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/principales_maladies/ps_2560_depression_saison.htm

http://sante.journaldesfemmes.com/focus/0312forme.shtml

https://www.cmha.ca/fr/mental_health/trouble-affectif-saisonnier/

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=deprime-hiver

La marche, la musique, une alimentation riche en vitamines et pour les plus fortunés, la luminothérapie, peuvent aider à mieux faire face et retrouver le chemin de la lumière...

Pat.

Partager cet article

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 10:06

La place Séraucourt à Bourges aménagée depuis 1693, située en bordure des remparts Philippe Auguste.

C'est une belle place, la plus grande de la ville de Bourges : 425 mètres de long par 80 mètres de large qui est aujourd'hui l'objet d'un combat...

Des fouilles archéologiques doivent être réalisées et il a été décidé de coupé une bonne partie des arbres de cette place !

Plus de 80 arbres devaient être ainsi sacrifiés au nom de l'histoire mais c'était sans compter la mobilisation d'amoureux de la nature et de ces majestueux arbres...

En effet, des militants ont décidé de s'opposer à l'abattage par divers actions afin de bloquer le début des travaux.

Ces derniers aidés par d'autres, notamment plus jeunes, qui venaient dénoncer la démolition de leur skatepark sans aucune concertation au préalable !

Un groupe a aussi été reçu le lundi 18 novembre en préfecture afin de trouver une solution.

Cette belle place a été en son temps, en 1944, le lieu de l'annonce d'ailleurs d'une importante proclamation : celle de la libération !

Espérons qu'une solution pourra être trouvée afin de préserver ce poumon vert de la ville et préserver ainsi des arbres qui furent le témoin de l'Histoire de la ville comme les objets qui pourraient d'ailleurs être découverts dans le cadre des fouilles.

Pat.

Voir aussi http://www.berry-passion.com/bourges_et_histoire.htm

Arbres de la place Séraucourt à Bourges

Arbres de la place Séraucourt à Bourges

Partager cet article

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 17:15
Si tous les oiseaux disparaissaient...

Les chiffres sont terribles : 421 millions d'oiseaux en moins en 30 ans !

Ces éléments sont le résultat d'une étude publiée par le journal scientifique Ecology Letters.

Ce déclin enregistré peut notamment touché 90% de certaines espèces : perdrix grise, alouette des champs, moineau, étourneau...

144 espèces ont ainsi été analysées et cela, dans 25 pays européens.

L'étude a été rendue possible grâce à la participation en général de nombreux observateurs bénévoles.

La réalité dépasse cependant ce que les scientifiques pouvaient imaginés !

« C'est un avertissement qui vaut pour toute la faune européenne. La manière dont nous gérons l'environnement est insoutenable pour nos espèces les plus communes », explique Richard Gregory, de la Société royale pour la protection des oiseaux, qui a codirigé l'étude.

En effet, la Terre a perdu la moitié de ses animaux sauvages en 40 ans !

Pour les oiseaux en tout cas, on peut fournir quelques explications :

- la modification du milieu : urbanisation, déboisement...

- les activités humaines : barrières créées par l'homme, pollution, utilisation de pesticides...

- la chasse

La liste, hélas, pourrait d'ailleurs s'allonger !

Pour plus d'informations sur le sujet :

http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Regression/Causes-disparition.html

http://www.uicn.fr/IMG/pdf/Liste_rouge_France_Oiseaux_de_metropole.pdf

http://www.notre-planete.info/actualites/2016-oiseaux_danger_extinction

Il est encore temps peut-être d'agir et chacun a son rôle à jouer...

Pat.

Partager cet article

10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 12:36
Octobre rose 2014
Octobre rose 2014

Ce mois d'octobre est, comme depuis 21 ans maintenant, dédié au dépistage du cancer du sein.

Cette terrible maladie touchera 1 femme sur 8 mais aussi, on le sait moins, 1% de la population masculine !

Femme ou homme, c'est aussi des familles, mère, compagne, soeur et proches qui vont être durement touchés par ce mal.

La médecine a réalisé de grands progrès pour soigner durablement les patients mais aussi afin d'améliorer la prise en charge plus globalement des malades après la guérison notamment.

Sur les 52 000 nouveaux cas dépistés en France chaque année, 84% sont toujours en vie 5 ans après le diagnostic.

La tumorectomie*, chirurgie conservatrice, permet d'enlever une tumeur d'une taille habituellement inférieur à 3 cm et de conserver ainsi le sein.

*http://www.senosphere.com/traitements/chirurgie/tumorectomie/

Cela est aussi très important pour le moral du patient.

Dans ce combat contre la maladie le dépistage est l'arme la plus efficace, sachez qu'il faut 5 années pour qu'une tumeur atteigne 1 mm, plus ou moins 2 ans en plus pour qu'elle fasse 5 mm et en 1 ou 2 années supplémentaires elle atteindra 2 cm.

Alors il faut en parler...

Durant tout ce mois d'octobre grâce à l'association "Le Cancer du sein, parlons-en !", des manifestations sont programmées pour mieux connaître le maladie et se faire dépister.

voirhttp://www.cancerdusein.org/octobre-rose/octobre-rose

Nous avons tous à gagner à s'informer, que se soit pour nous, notre famille, nos amis mais aussi pour avoir un autre regard sur celles qui luttent ou ont déjà lutté et sont guéries mais aimeraient simplement que nous comprenions un peu mieux ce qu'elles ont vécu...

Bon courage à toutes et tous !

Pat.

Partager cet article

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 15:29
Fondation Vuitton
Fondation Vuitton

Dans quelques jours, le lundi 27 octobre, va s'élever un nouveau lieu dédié à l'art contemporain.

Cet écrin réservé aux œuvres d'art est financé par la Fondation Louis Vuitton et verra le jour à Paris dans le bois de Boulogne.

L'idée a germé dans l'esprit d'un mécène de l'art : Bernard Arnault et ce, depuis 2001 !

Ce projet est avant tout le fruit d'une rencontre entre un amoureux de l'art et un architecte Frank Gehry, lui même artiste dans l'âme.

Ce titulaire du prix Pritzker en 1989, se voit alors proposé un lieu magnifique et prestigieux : le Jardin d'acclimatation, situé à l'orée du bois de Boulogne.

Rapidement l'architecte saisit l'occasion d'y édifier un véritable temple dédié à l'art et la culture sous une voute toute faite de transparence !

"Concevoir à Paris un vaisseau magnifique qui symbolise la vocation culturelle de la France" Voilà le souhait de M. Gehry.

La suite : 3 600 panneaux de verre verront ainsi voir le jour...

Mais pour plus de détails visitez donc le sitehttp://www.fondationlouisvuitton.fr/l-edifice.html

Il est à préciser que la projet a été reconnu d'intérêt public, ce qui a permis son installation sur ce site prestigieux du jardin d'acclimatation.

Il nous reste plus qu'à attendre que le lieu ouvre ses portes pour voyager dans ce vaisseau en partance pour le monde de l'art sous toutes ses formes...

Pat.

Partager cet article

5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 12:47
Mystérieuses soucoupes volantes...

Un pilote, Kenneth Arnold devait le 27 juin 1947 ouvrir la voie des observations de soucoupes volantes.

Ce fameux 27 juin, il devait décrire, alors qu'il survolait le mont Rainier, dans l'Etat de Washington, ces premiers engins bien mystérieux...

Le pilote privé de la ville de Boise a aperçu neuf objets volants en formation.

La méprise réside dans le fait qu'il n'a pourtant pas décrit des soucoupes mais des objets se déplaçant comme des soucoupes notamment car elles se déplaçaient de manière irrégulière !

Par la suite il devait aussi précisé que certains objets avaient à l'avant la forme d'un demi cercle et à l'arrière celui d'un triangle.

Un autre ressemblait à un "croissant" ou un boomerang".

A l'époque l'armée américaine avait démentie être à l'origine de ces objets étranges.

Depuis l'Histoire a retenu le terme de "flying saucer"et cela a marqué le début du mythe !

Voir aussihttp://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/24-juin-1947-les-soucoupes-volantes-debarquent-sur-terre-dans-l-etat-de-washington-24-06-2012-1476946_494.php

Un mythe qui rien qu'en France a donné près de 10 000 témoignages !

C'est aussi pour cette raison que différents services français ont été créés pour répertorier ces observations, le dernier en date : le GEIPAN.

Voir le sitehttp://www.cnes-geipan.fr/

Ce Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux non Identifiés permet de s'informer de manière officielle sur le phénomène et aussi de témoigner en ligne.

On y apprend tout de même que 22% des témoignages concernent des objets volants non identifiés parmi tous les témoignages qui trouvent eux, une réelle explication !

Comme le disais une série télévisée d'un autre temps : La vérité est ailleurs...

Voir aussi http://ovnis-direct.com/

Pat.

Partager cet article

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 09:06
Plante du bonheur

Alors que tout devient plus ou moins virtuel voir numérique, on nous parle cependant de nature, de plantes et de leurs vertus.

Il est vrai que le prix des médicaments et sans doute aussi, leurs effets indésirables, peuvent nous orienter naturellement vers d'autres pratiques sorties tout droit d'une bien ancienne pharmacopée...

Parmi ces plantes connues depuis l'antiquité, Hippocrate* la recommandait, nous trouvons la valériane.

*http://www.medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/hippocrate.html

Si ce nom pourrait tout aussi bien évoqué un prénom féminin, il n'en est pas moins un excellent remède contre divers maux.

La valériane officinale ( VALERIANA OFFICINALIS) donc ou valériane des collines, connue aussi des anciens comme Herbe-au(x)-chat(s) est une plante herbacée, famille de la VALERIANACEAE.

Elle favorise le sommeil, diminue l'anxiété et atténue la nervosité.

N'est-ce pas une plante miracle ?

Elle est aujourd'hui inscrite à la pharmacopée* européenne.

*http://ansm.sante.fr/Activites/Pharmacopee/Qu-est-ce-que-la-Pharmacopee/(offset)/1

On utilise principalement les racines et les rhizomes*.

*http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhizome

Originaire d'Europe et d'Asie du Nord, elle se trouve maintenant un peu partout.

Il est à noter que pendant la Première guerre mondiale, elle a été utilisée pour calmer la nervosité provoquée par les bombardements.

Chez les amérindiens notamment, on l'utilisait afin de calmer les convulsions épileptiques.

Aujourd'hui, on peut bien sûr la trouver en pharmacie ou parapharmacie sous diverses formes : ampoule à diluer dans de l'eau, gélule, tisane...

D'autres plantes peuvent aussi être associées comme le houblon, mélisse, lavande ou camomille.

Dans tous les cas, il faut se conformer à la notice et à l'avis du pharmacien.

Pat.

Partager cet article

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 10:44
La bête

Avec ce nouveau roman, Catherine Hermary-Vieiille nous emmène au coeur du Gévaudan (plus exactement au nord de l'ancien Pays du Gévaudan, département de la Lozère mais aussi au sud de l'Auvergne et au nord du Vivarais et même du Rouergue) pour nous faire revivre cette terrible histoire de "la bête qui mangeait le monde" !.

De juin 1764 à juin 1767, une bête ou des bêtes, voir bête et homme, devaient massacrés près de 100 personnes, des femmes, des enfants et quelques hommes mais pour une part plus faible.

Aussi l'auteur retrace le parcours meurtrier de la créature qui selon elle, serait un animal bien exotique pour l'époque : une hyène mais en association avec un homme et même un autre animal, un gros chien.

L'animal bien qu'exotique pour la contrée du Gévaudan était pourtant bien répertorié par les spécialistes animaliers de l'époque comme Buffon*, même si nous étions qu'aux prémices du savoir en la matière.

D'ailleurs des expéditions ramenaient des animaux afin de garnir les cirques qui circulaient sur tout le territoire.

Ce roman reprend des thèses avancées mais il a le mérite d'être bien détaillé, l'auteur s'étant très bien documenté sur les faits historiques.

Au-delà de l'histoire, l'ouvrage se lit bien et il constitue un réel plaisir pour qui s'intéresse à cette bien mystérieuse histoire et qui sait, pourrait vous conduire dans cette belle région, sur les traces de la "beste"...*

Bonne lecture à tous !

Pat.

*http://fr.vikidia.org/wiki/Buffon

* Bête

Voir aussihttp://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%AAte_du_G%C3%A9vaudan

Roman : LA BETE

De Catherine HERMARY-VIEILLE

Ed. ALBIN MICHEL - 2014.

Partager cet article

9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 12:50

Si en France la santé est prise en charge de manière assez convenable, il n'en est pas de même pour toutes les maladies...

On estime qu'une personne sur deux va souffrir, à un moment de sa vie, d'un problème de santé mentale !

Un rapport de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) montre qu'un tiers voir la moitié des personnes souffrant de ces maladies ne sont pas traitées !

Les troubles mentaux légers et modérés sont pourtant extrêmement fréquents avec à tout moment 15% de la population concernée.

De plus, ces troubles ont des répercussions importantes sur la vie quotidienne des gens et de leur famille.

Cette situation augmente aussi les coûts sociaux et économiques dans les 34 pays de l'OCDE.

Ces coûts représenteraient 4% du PIB (Produit Intérieur Brut) de nombreux pays comme le Canada, l'Angleterre et 2,3 % pour la France.

Le rapport estime que les gouvernements doivent redoubler d'effort pour améliorer les soins de santé mentale qui restent mal dotés en ressources mais aussi améliorer la formation, notamment la formation professionnelle continue pour tous les médecins et professionnels infirmiers de premier recours.

Le rapport ajoute aussi qu'il faudrait développer les psychothérapies, "option intéressante par rapport à son coût" !

Au-delà du coût que représente la prise en charge de la santé mentale, un accompagnement plus personnalisé auprès des familles et une meilleure perception de la maladie mentale, peut-être à travers une éducation à accepter la différence ; cette différence qui un jour, peut nous toucher tous...

Pat.

S'occupe t'on bien de tous les malades ?

Partager cet article

12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 15:37
Coupe du monde 2014...

Hier, 12 juin 2014 a été donné le coup d'envoi de la coupe du monde de football au Brésil.

Le Brésil, organisateur, l'a emporté 3/1 sur la Croatie.

Au-delà de la victoire, cette manifestation en général, va avoir un impact sur ce pays et ses habitants mais finalement qui va en profiter ?

D'ores et déjà, sur les murs du pays sont apparus des bombages :"Foot go home" ! (Foot dehors)

La population semblent réagir de manière contrastée par rapport à cet événement mondial.

De nos pays occidentaux, nous allons voir et assister à ces matchs de nos télévisions et nous enflammer probablement pour les bleus ou les équipes qui sont dans nos coeurs mais l'autre réalité vous sera inconnue...

On ne compte pas les expulsions des populations pour favoriser les aménagements...

C'est un véritable "nettoyage social", sorte de "cache misère" que le gouvernement a mis en place !

Les rapports d'Amnesty sont accablant !http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Lutter-contre-la-pauvrete/Bidonvilles/Actualites/Expulsions-destructions-stigmatisations-l-indigne-Coupe-du-monde-2014-au-Bresil-8844

A la Favela Do Metro (nord de Rio de Janeiro), c'est 700 familles qui ont été délogés !

Il faut de la place pour le village olympique et les gens importent peu face à l'organisation de la Coupe !

On construit aussi Centre économique par là, zone résidentielle ailleurs mais pas de place pour les pauvres...

Des installations sont prévus, comme le tout-à-l'égout et les immondices qui recouvraient certaines rues vont enfin être enlevées.

Reste que les inégalités entre les riches et les pauvres sont toujours aussi importantes, 22% des brésiliens vivent en dessous du seuil de pauvreté !

Le salaire minimum en euros représente 250€ et les dépenses pour les transports collectifs (bus) peuvent représenter parfois 22 % de ce salaire !

Quant on compare cela avec le salaire des joueurs...

Bons matchs à tous !

Pat.

Partager cet article

Articles Récents

Liens